Le Lamidat de Meiganga

Print
Written by Roufaou Oumarou

On appelle "lamidat" certains royaumes musulmans africains qui, après la création des Etats modernes pendant la période coloniale, n'ont pu subsister que sous forme de  "chefferie traditionnelle" ayant à leur tête un monarque au pouvoir très limité que lui délègue l'Etat central: justice dans certaines matières civiles, médiations, recouvrement d'impôt, affaires réligieuses, etc. En clair le pouvoir du monarque est surtout protocollaire; c'est une autorité morale généralement très respectée par ses sujets; gardien des traditions il est le premier garant de la Paix dans son Lamidat.

Au Cameroun on rencontre les lamidat au Nord du Pays ainsi qu'à Foumban et au Nord-Ouest. Dans l'Adamaoua les principaux Lamidats sont ceux de Ngaoundéré, Meiganga, Banyo et Tibati.  

Le Lamidat de Meiganga a été créé sous la Colonisation française aux environs de 1929, pendant la grande révolte anti-coloniale connue sous le nom de la guerre du Kongo-Warra (1928 - 1933) à la tête de laquelle se trouvait le Resistant Karnou (de son vrai nom Barka N'Gaïnoumbay), en l'honneur duquel est baptisé la principale salle de Cinéma de Meiganga.  

SM Le Lamido de Meiganga

Le nouveau Maire avec son adjointe et le Dr. Toukour

Installation du nouveau Maire

Wednesday the 28th. Affiliate Network Reviews. powered by oumarou.net
Copyright 2012

©